Le KDT a été fondé en 2017 à Siabuwa (district de Binga), l’une des régions les plus sèches et les moins développées du Zimbabwe, par les Tongas qui y vivent, une minorité locale de la population, et est officiellement reconnu comme une association enregistrée depuis 2021.


Un membre de ChAYo a enseigné à Siabuwa en 1986/1987. Après l’indépendance du Zimbabwe en 1980, des enseignants ont été recrutés en Allemagne, entre autres pays, pour permettre à la population noire d’accéder à l’éducation.

Trois des membres fondateurs de KDT étaient ses élèves à l’époque. Elle est encore en contact avec l’un de ces étudiants aujourd’hui.

Les objectifs de KDT :

  • Donner du pouvoir aux enfants vulnérables grâce à un accès accru à l’éducation
  • Accroître les possibilités de subsistance des femmes
  • Augmenter l’accès de la communauté à des services de santé de qualitésern

Différents projets ont déjà été réalisés :

  • Des bicyclettes pour ceux dont le trajet vers l’école est supérieur à 6 km.
  • Comme il n’y a pas d’accès à l’internet, une bibliothèque a été mise en place pendant le lockdown.
  • Un laboratoire a été mis en place pour l’école, une pépinière a été construite et bien plus encore.

Un nouveau projet a été lancé :
Le réservoir d’eau de Siabuwa s’est asséché en octobre 2019. Avec l’aide de dons privés d’Allemagne, quatre forages comprenant deux réservoirs d’eau par forage ont pu être construits à Siabuwa et dans les environs pour trois écoles, une clinique et le quartier.  Pour l’instant, les réservoirs d’eau sont remplis par un seul générateur. Celui-ci doit être transporté d’un forage à l’autre à l’aide d’un chariot à bœufs.

L’objectif de KDT est d’équiper chaque trou de forage d’une pompe à propulsion solaire.

ChAYo aimerait soutenir ce projet financièrement, ainsi que la formation d’une personne responsable qui pourra entretenir et réparer les pompes solaires en cas de besoin.